ASSOCIATION TARIQ ESSALAMA BEJAIA

TEL/FAX : 034 124 110 ........ ADRESSE: Centre Commercial Atlas Madala - Route de l'université - Béjaia 06000
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
POUR ADHÉRER A NOTRE ASSOCIATION : VEUILLEZ VOUS PRÉSENTER A NOTRE SIÈGE

OU NOUS APPELER AU 034 124 110 OU 0560 08 26 52

Partagez | 
 

 L'authentique a écrit sur notre campagne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 196
Points : 237
Date d'inscription : 05/06/2008

MessageSujet: L'authentique a écrit sur notre campagne   Jeu 4 Nov - 11:34

Lire la page 07 de l'authentique du 20 septembre 2010


AMIZOUR
L’association «Tariq Essalama» de Béjaïa veut sensibiliser le public


Très bonne initiative que celle prise par l’association «Tariq Essalama» de Béjaïa, présidée par Youcef Chaouch, en choisissant la journée du samedi dernier afin de sensibiliser les habitants de la périphérie d’Amizour contre les accidents de la route.

A cet effet, un programme a été élaboré pour faire de cette journée celle de la campagne de sensibilisation sur la sécurité routière. Le début de cette journée a été marqué
par une exposition (Affiches, photos d’accidents, photos des activités de l’association) à partir de 09 h 30’, au centre culturel Malek Bouguermouh. Après cela, les organisateurs ont procédé à une simulation d’accident entre un automobiliste et un piéton. A travers ladite simulation, on voulait prouver la responsabilité partagée entre l’automobiliste et le piéton, puisque les deux, au moment de l’accident, étaient en train de parler au téléphone, sans se soucier du danger couru. Ce qui peut engendrer souvent des accidents inévitables. A ce moment, on montra la manière avec laquelle les éléments de la sûreté de daïra et ceux de la protection Civile vont intervenir.

A partir de 10 h 30’, une conférence sur le thème «L’éducation routière, : qu’avons-nous transmis à nos enfants ? » a été organisée à la salle de spectacle du C.C.M.B
en présence de certains membres de l’association « Tariq Essalama, du chef de sûreté de daïra d’Amizour, du chef du groupement de la gendarmerie nationale d’Amizour, d’un représentant de la protection civile et du maire d’Amizour. Là, tous les intervenants ont insisté sur la nécessité de prévenir nos enfants contre les accidents de la
route et leur inculquer l’aspect de la sécurité routière. Tout comme on a soulevé le problème du numéro 14, réservé à la P.C, qui ne fonctionne pas à partir de la
téléphonie mobile.

Ce à quoi les conférenciers ont répondu que les opérateurs de la téléphone mobile (Djezzy, Mobilis et Nedjma) doivent penser sérieusement à inclure ce numéro dans leurs réseaux, ceci pour permettre aux riverains et autres passants de procéder à l’appel urgent, d’autant plus que des accidents de la route peuvent se produire en dehors des agglomérations, c'est-à-dire là où il n y a pas de taxiphone. En attendant, on signala que le numéro 17 réservé à la police est en marche à partir de tous les
réseaux de la téléphonie mobile, comme l’a signalé le chef desûreté de daïra d’Amizour, Mr Meziani en l’occurrence. Ce qui fait que, dans le cas où un accident se produit, les passants ou les présents, et même les victimes, peuvent appeler le numéro 17, qui fera ce qui est nécessaire en appelant les services concernés pour intervention, entre autres la protection civile. En ce qui concerne les statistiques, l’on notera que le rapport de la gendarmerie nationale établi du 01 janvier au 15 septembre de l’année
en cours a indiqué que la daïra d’Amizour et celle de Barbacha viennent en quatrième position au niveau de la wilaya suite au nombre d’accidents qui se sont produits.
A cet effet, on a signalé que 38 accidents, en tout, se sont produits, dont 31 corporels, six mortels et un matériel et ont causé la mort de huit personnes, alors que le nombre de blessés est de 51. Le bilan est lourd malgré les multiples campagnes de sensibilisation effectuées par les services compétents, afin de limiter le nombre d’accidents. A signaler aussi que la plupart des accidents survenus au niveau de la daïra d’Amizour et de Barbacha se sont produits dans leur majorité sur la RN 75 qui
relie la wilaya de Bejaia à celle de Sétif, en passant par Amizour, Barbacha, Kendira (pour la wilaya de Bejaia) et Bouandas (pour la wilaya de Sétif).

Islam M.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://salama06.forum.st
 
L'authentique a écrit sur notre campagne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [CR] ma 2ème partie pour notre Campagne Médiéval
» l'avenir est il écrit ?
» Rocky Balboa : Une légende s'écrit jusqu'au dernier round.
» Notre Mère la guerre de Kris et Maël
» inscriptions à la campagne Mordheim: les mysteres d'Esmiras

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASSOCIATION TARIQ ESSALAMA BEJAIA  :: LES ÉCRITS DE PRESSE SUR LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE-
Sauter vers: