ASSOCIATION TARIQ ESSALAMA BEJAIA

TEL/FAX : 034 124 110 ........ ADRESSE: Centre Commercial Atlas Madala - Route de l'université - Béjaia 06000
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
POUR ADHÉRER A NOTRE ASSOCIATION : VEUILLEZ VOUS PRÉSENTER A NOTRE SIÈGE

OU NOUS APPELER AU 034 124 110 OU 0560 08 26 52

Partagez | 
 

 Béjaïa : Les travaux de la trémie d’Aâmriw lancés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 196
Points : 237
Date d'inscription : 05/06/2008

MessageSujet: Béjaïa : Les travaux de la trémie d’Aâmriw lancés   Mer 14 Sep - 16:42

Retardés pour cause de la saison estivale et du mois de ramadhan, les travaux pour le déplacement des réseaux (l’eau, le gaz, l’assainissement, le téléphone et l’électricité) prévus au niveau du quartier Aâmriw viennent d’être entamés, le 4 septembre dernier, après une dernière réunion de coordination et de concertation qui a regroupé les différents services concernés à savoir, les Travaux publics, l’APC de Béjaïa, l’Hydraulique, Transports, Sonelgaz, ADE, Actel,…etc.

Cette réunion a permis de régler tous les problèmes posés et d’établir ainsi un calendrier d’interventions de chaque service avec une étude bien précise et minutieuse du plan du quartier d’Aâmriw. Ceci pour enfin démarrer les travaux pour la réalisation de la trémie d’Aâmriw tant attendue par les habitants et dont la wilaya de Béjaïa a bénéficié dans le cadre du programme complémentaire du soutien à la croissance économique 2007.

Après la trémie de Guendouza puis celle d’Ihaddaden qui a été réceptionnée cette année, vient le tour de cette nouvelle trémie d’Aâmriw, un projet structurant aussi qui permettra de décongestionner la circulation qui devient de plus en plus difficile au centre-ville, du fait notamment de l’explosion extraordinaire du parc automobile et l’absence de révision de la circulation dans la ville. Les travaux de réalisation de cette nouvelle trémie, confiés à l’ENGOA Alger, s’étaleront sur six mois, et dont la réception a été annoncée par le directeur des Travaux publics pour mars 2012.

Ce projet, dont le coût est estimé à 4 milliards de dinars, consiste en la réalisation d’une trémie en deux fois une voie d’une longueur totale de 188,78 ML pour l’axe 1 et de 186,75 concernant l’axe 2, deux parties couvertes des deux côtés de l’université et d’Ihaddaden d’une longueur de 84,41 ML chacune et enfin celle du côté du centre-ville qui, elle, est longue de 63,33 ML.

Une réunion présidée par les responsables de l’entreprise a déjà été tenue au siège de la wilaya en présence, en plus des autorités locales et des services concernés, des représentants des habitants et des commerçants du quartier Aâmriw qui ont manifesté leur inquiétude par rapport à la circulation et à leurs déplacements au niveau de ce site, surtout en cas d’urgence, puisque la route est appelée à être fermée pendant les travaux. Des déviations sont prévues pour faciliter la tâche aux riverains.

Les services de l’APC et ceux des Travaux publics ont été instruits afin d’aménager les routes et les itinéraires choisis pour les déviations, une opération qui malheureusement n’a pas encore vu le jour malgré les insistances des autorités, pour des raisons inexplicables, d’autant plus qu’il s’agit d’un point stratégique de la ville qui dessert les axes les plus importants du groupement urbain de la wilaya.Le directeur des Travaux publics nous a appris que lors des travaux de déplacement des réseaux, la route d’Aâmriw restera fort heureusement ouverte.

Concernant les déviations prévues, il a été proposé que la circulation, dans le sens de l’université vers centre-ville, soit déviée au niveau du stade OPOW pour passer par le boulevard Krim Belkacem et la route des Aurès. Et dans le sens inverse, elle le serait à hauteur du carrefour de Daouadji sur la route des Aurès ou au niveau du lycée El Hammadia où il suffirait de casser un terre-plein central pour rejoindre le quartier Seghir. Pour ce qui est de la circulation entre la RN 24 et la ville, des solutions ont été également avancées. Elles consisteraient, entre autres, à emprunter la montée de Sidi Ahmed pour rejoindre Dar Nacer et Ighil El Bordj.

D’autres suggestions ont été proposées aussi pour rejoindre la RN 24 via la route de Smina ou celle de Tala Merkha. Si de tels ouvrages sont efficaces et utiles, il demeure que sans un plan de circulation le problème ne sera pas résolu. Un milliard de dinars a été dégagé par la wilaya pour engager une étude d’un nouveau plan de circulation pour la ville de Béjaïa, mais selon nos sources l’avis d’appel d’offres lancé pour son étude a été à deux reprises infructueux.



Amina A.

_________________
le Président de l'association
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://salama06.forum.st
 
Béjaïa : Les travaux de la trémie d’Aâmriw lancés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Monochrome printemps ....chez Travaux manuels
» 13/10/2010: LE BOULEVARD DU 30 JUIN INONDE COMME DANS LE PASSE, MALGRE LES MILLIONS DE DOLLARS DEPENSES PAR DES TRAVAUX PHARAONIQUES
» Mes derniers travaux en cours
» travaux sur le pont du château !:
» Quelques uns de mes travaux ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASSOCIATION TARIQ ESSALAMA BEJAIA  :: LES ROUTES ET LES PIETONS-
Sauter vers: