ASSOCIATION TARIQ ESSALAMA BEJAIA

TEL/FAX : 034 124 110 ........ ADRESSE: Centre Commercial Atlas Madala - Route de l'université - Béjaia 06000
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
POUR ADHÉRER A NOTRE ASSOCIATION : VEUILLEZ VOUS PRÉSENTER A NOTRE SIÈGE

OU NOUS APPELER AU 034 124 110 OU 0560 08 26 52

Partagez | 
 

 Dar Nacer réclame des ralentisseurs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
avatar

Messages : 196
Points : 237
Date d'inscription : 05/06/2008

MessageSujet: Dar Nacer réclame des ralentisseurs   Sam 9 Aoû - 18:10

Face à la recrudescence des accidents sur la voie n° 13, les habitants du village Dar Nacer, sur les hauteurs de la ville de Béjaïa, ne voient « qu’une seule solution » : la pose de ralentisseurs.[/b]


Furieux après le fauchage de deux gamins, la semaine passée, l’association du village saisit à nouveau le président de l’APC, le pressant d’une pose urgente de ralentisseurs. Leur première demande remonte à déjà 4 ans lorsque la famille Moussaoui a perdu une petite fille de 4 ans, percutée par un automobiliste sur la même chaussée. Dans sa présente sollicitation, l’association délimite le tronçon particulièrement risqué. De la salle des fêtes Berboucha à la station de lavage Bouchebbah. Ce n’est pas le seul aléa que dénoncent les riverains dont les demeures ont pignon sur cette route principale traversant de part en part ce populeux quartier situé à la périphérie Nord de la ville. Les trottoirs étroits, ou inexistants carrément à certains endroits, contraignent le piéton à se risquer sur la voie.
Le bord de la route scarifié pour le besoin du passage de la conduite de gaz de ville n’a pas été rebitumé à la fin des travaux. Il s’en suit un embourbement à la moindre averse et un rétrécissement de la voie. M. Boualem Timridjine, membre de l’association, arguant de tous les dangers encourus, fera la pertinente remarque que « les parents n’osent plus envoyer les enfants dehors même pour faire les commissions chez l’épicier du coin ». Il reste qu’à la reprise de l’école, les enfants doivent bien s’y rendre et le danger guettera toujours. Il faut soulever à ce sujet, le cas du raccourci rejoignant le CEM base7 dont le bitumage reste encore au stade de la programmation. Ici, les séquelles des fortes pluies tombées l’hiver écoulé n’ont pas été levées. Le gravier et la terre entraînés épaississent toujours la chaussée reliée en contrebas. Ce qui rend cette portion de route difficilement carrossable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://salama06.forum.st
 
Dar Nacer réclame des ralentisseurs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Compléter cette liste des signataires des billets Algériens
» Promo Angle comics au Super U
» [Trombino] A quoi ressemblez-vous?
» ferrari 360 modena pour gigi qui me réclame 1 rouge à 4 roue
» Éditions Trèfle rouge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
ASSOCIATION TARIQ ESSALAMA BEJAIA  :: LES ROUTES ET LES PIETONS-
Sauter vers: